Sur un bateau, vous ne pouvez pas stocker les produits alimentaires comme à la maison !
Il vous faut privilégier une alimentation plus riche qu’à terre. Nous allons voir ensemble comment optimiser et organiser les menus à bord. Le corps est sollicité d’avantage avec l’équilibre permanent, le froid éventuel, le rythme de sommeil et les activités sur le bateau. Partez sur 20% supplémentaire, autour de 3000 calories jour sur un voilier.

Comment organiser les menus ?

Vous avez réservé votre weekend ou votre semaine pour votre prochaine croisière, votre sac est prêt, il vous reste à prévoir l’avitaillement.
Tout d’abord, l’idée principale est de faire les menus pour la durée de votre croisière (10 jours, 1 semaine, 4 jours, 1 week-end). Je n’aborde pas ici les besoins pour la grande croisière. Vous faites les menus des 3 moments de repas, du matin au soir.

Cela va vous permettre par la suite de faciliter la liste des courses et de rationaliser les achats de certains aliments. L’idéal est de les reporter sur une feuille pour la durée de la croisière. Cela permet de se remémorer les différents repas disponibles. Vous pourrez toujours switcher de menus en fonction des conditions météo (plat chaud ou froid) ou d’une pêche miraculeuse qui vous fait repousser les pâtes carbos prévues pour le soir ! 😀

Rayez les menus consommés, vous aurez une vision globale des menus restants, peu importe l’ordre. Donc vous faites tous vos menus, et là vous verrez, certains aliments vont se recouper. Vous allez pouvoir faciliter la liste de courses qui sera faite à partir des menus. Pensez que pour le dernier jour, ce sera les restes. Et si vous le souhaitez, vous pouvez toujours prévoir de vous faire une restaurant pendant votre croisière en fonction de votre programme. Bref vous adaptez vos menus… 😉

Petit plus, prenez des citrons en rab, si vous pêchez des maquereaux, ou autres, vous serez content de pouvoir en faire en céviche, ou bien dans la four. Ce sera l’occasion pour vous de tester vos talents de videur de poisson 🐟

Un point sur les aliments à prioriser sur un voilier

Au frigo vous privilégiez les aliments sensibles, globalement tous les produits laitiers, beurre, fromage, lait, jus frais, viande, poissons… et les boissons qui nécessitent de rester fraîche 😉. Tout le reste prendra place dans les équipés, oeufs, légumes, fruits… Evitez le verre, ça casse, privilégiez les briques pour le liquide.

Et pensez au en-cas ! C’est toujours bienvenu d’avoir un petit réconfort sucré ou salé dans la journée accompagné d’une tisane ou d’un thé. Les sucrés, compotes, barres énergétiques, pâtes de fruits, gâteaux, fruits secs… Les salés, gâteaux, saucissons, rillettes… personnellement, il y a presque toujours de l’eau chaude dans la bouilloire pour une petite eau chaude à n’importe quelle moment d’une navigation, toujours réconfortant 😊

Ensuite, le pain !! Faites vous conseillez la bonne boulangerie locale à qui vous demanderez une miche qui se tient en mer, que vous couperez au fur et à mesure. Evitez les pains tranchés à l’avance ou la baguette, ça ne se tient pas.

L’eau

Enfin, n’oubliez de faire des stocks d’eau. Pour être tranquille, partez sur 2L par personnes par jour. En plus, vous n’êtes pas à l’abri qu’un équipier se serve de l’eau en bouteille pour la mettre dans la bouilloir, mieux vaut avoir un peu de rab. Et si les cuves d’eau douce sont vides, pareil, vous serez content !

Check list

Normalement c’est plutôt un cadeau en à la fin de l’article, mais là, c’est carrément deux ! Je vous ai concocté deux check list que je trouve très utile pour la gestion de la nourriture et les menus à bord. Une check list pour les menus à afficher près du four pour organiser vos menus et une check list à scotcher sur chaque équipée pour organiser le contenu et éviter de chercher pendant des heures votre barre chocolaté ! 😁 L’idéal serait de les plastifier pour les réutiliser ! 🌿