Lorsque l’on est pas habitué, il peut être difficile de savoir quoi mettre dans son sac pour une croisière en voilier.
Évidemment, cela dépend de votre destination et de la période de l’année. Si vous partez mi août en Corse, vous n’aurez pas besoin des affaires de mi novembre en Bretagne. Oui, j’ai un peu forcé le trait..! 😅

Je dirais en revanche, que ce soit pour un week-end ou pour une semaine, fondamentalement les éléments à prendre ne vont pas changer, si ce n’est leur quantité. Certains éléments pourront être pris en dernière minute. Ainsi, si la météo est clémente, et si votre croisière ne dure qu’un week-end, il ne sera peut-être pas nécessaire de prendre tout un équipement contre la pluie.

Chacun place le curseur où il le souhaite, entre confort et encombrement de bagages. Personnellement, je privilégie le confort sur un bateau, élément favorisant selon moi une croisière sur un voilier quand d’autres paramètres peuvent varier. En effet, si la météo vient à se durcir, ou la fatigue augmenter, savoir que l’on a ce qu’il faut en terme d’équipement devient, à mon sens, un précieux palliatif.

Ne pas prendre des éléments inutiles 

J’ai remarqué qu’en mer on met souvent les même affaires, les vêtements plutôt techniques, et on fini toujours avec un ou 2 tee shirt que l’on n’a pas mis. Maintenant, pour optimiser mon sac, j’évite de prendre trop d’affaires « normales ». En revanche, je prévois ce qu’il faut en terme de vêtements techniques.

Le concept des trois couches

En voilier, les affaires servent principalement à se protéger de 4 éléments :

  • le soleil
  • le vent
  • la pluie 
  • le froid

La technique des 3 couches vous permettra de vous protéger du vent, du froid et éventuellement de la pluie ! Pour le soleil, prévoyez des vêtements anti-uv et la crème solaire UV50 (respectueuse de l’environnement de préférence). La technique des 3 couches vous permet de rester au chaud , sans transpirer pour autant.

La première couche

Il s’agit de la couche la plus près du corps. Il faut prévoir un vêtement technique, manche longue, qui te permet de ne pas transpirer. La laine peut aussi marcher. Il faut en revanche éviter les tee-shirts en coton qui gardent l’humidité et finissent par donner froid.

Par exemple, dans mon sac je prends ces deux sous-couches :

  • T-Shirt manche longue en mérinos pour homme (50€) ou ici pour femme
  • T-Shirt manche longue en synthétique pour homme(25€) ou ici pour femme

Personnellement, j’ai aussi pris le legging (25€), toujours utile au petit matin ou pour une journée fraîche. (ici pour femme)

La deuxième couche

Pour la couche intermédiaire, vous allez chercher un vêtement technique chaud, type polaire (ou doudoune technique). Ca n’a pas vocation à être étanche, mais à tenir chaud entre les deux autres couches. J’utilise les éléments suivants :

  • je trouve cette polaire vachement bien, chaude et résistante. Il y a des empiècements pour éviter de l’user prématurément. Polaire chaude (50€)
  • en complément et pour varier les plaisirs, je prends aussi toujours ma Patagonia Nano Puff, compacte et chaude, j’adore.

La troisième couche

Pour la dernière couche, il s’agit de vous protéger contre le vent et la pluie. Vous chercherez donc un vêtement type coupe vent et déperlant. L’idéal est d’avoir une veste de pluie légère pour une averse passagère et une veste plus sérieuse, type veste de quart pour les gros grains et pluies persistantes. Évidemment, cela peut faire double emploi et vous oblige à prendre d’autres d’affaires, mais cela à l’avantage de favoriser le fait de porter des vêtements secs en alternant les couches extérieures. Pour ce point, je préciserai que cela est utile pour une croisière de plus de deux jours, où la météo future est moins prévisible ! 😉

J’utilise les éléments suivants :

  • si vous êtes invités pour un week-end voile, ressortez votre Kway, ça ira très bien. S’il vous faut un vêtement de pluie léger, prenez cette veste imperméable, très bon rapport qualité prix
  • après, pour les après-midi vraiment pluvieuses, voir une journée bien mouillé, j’ai eu une OFFSHORE 900 de chez Tribord en cadeau l’année dernière. Franchement, pour 200 €, je trouve ça très bien. Des équivalents dans des marques avec un placement plus haut de gamme sont de 2x à 4x plus chers.

Évidemment, encore une fois, si vous naviguez en plein été sous des latitudes chaleureuses, adaptez ces enchaînements de couches pour coller à votre programme. Le reste des affaires à prendre dépendra de la météo : bonnet et/ou maillot de bain…

Le coin technologique du sac de voile

Avoir de l’équipement électronique n’est pas obligatoire, mais permet de naviguer avec son époque ! 😉 Vous avez sûrement un smartphone à minima. Prévoyez un chargeur 12V (type allume cigare). Ceci dit, si vous pouvez vous renseigner au préalable sur votre bateau, de plus en plus de bateau embarque de prises USB. Dans les essentiels, je rajouterai une batterie externe. Cela vous permettra de vous servir de votre smartphone ou de votre tablette comme traceur avec une application comme Boating ou Weather 4D. Évidemment, prévoyez une frontale pour vos déplacements nocturnes, c’est votre nouveau meilleur ami une fois la nuit tombée. Je vous explique mon choix dans cet article.

Idéalement, vous emporterez un couteau. Indéniablement, un autre essentiel de ton sac de voyage. Il vous servira pour vider le maquereau que vous allez pêcher, aider à couper des légumes en cuisine, découper le saucisson à l’apéro et, en cas d’urgence, toute corde ou bout qui compromettrait la sécurité de l’équipage. Celui que j’utilise intègre un manche en plastique pour ne pas gonfler dans ce milieu légèrement humide 😅, un sifflet, un démanilleur et une lame inox. Cerise sur le gâteau, c’est fabriqué en France 🇫🇷 !

Il s’agit de l’Opinel Outdoor N8, j’adore!

Dispo là :

Pour le reste, tu trouveras ci dessous le lien vers une fiche préparée pour toi pour ne rien oublier !

Check List Sac de voile

En fonction des produits que je pourrai acheter ou essayer, je vous proposerai des évolutions de cette liste et des propositions complémentaires.

N’hésitez pas à commenter cet article, me faire part de vos commentaires, remarques et conseils ! A bientôt à marée haute !